Pour nous joindre/ To join us

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

Heures d'ouverture:

Lun - Ven: 9 am - 5 pm

Opening Hours:

Mon - Fri: 9 am - 5 pm

Réseaux sociaux / Social Media

« S'il existe une médecine à deux vitesses au Canada, la distinction n'est pas entre les riches et les pauvres, mais bien entre la ville et la campagne.»

Citation de Dr John Wootton (1999)

MISSION
La Chaire de recherche en médecine d'urgence s'engage à contribuer à l’amélioration de la qualité et de l’accessibilité aux soins de santé pour l’ensemble des Canadiens.
PRÉSENTATION DE LA CHAIRE
LA CHAIRE

La Chaire de recherche en médecine d’urgence Université Laval - CISSS Chaudière-Appalaches représente une première québécoise et constitue un autre maillon dans la structure de partenariat est issue d’un partenariat entre le CISSS Chaudière-Appalaches et l’Université Laval. Cette La Chaire a été créée et développée grâce à une contribution d’un million de dollars de Dessercom Inc., un organisme engagé principalement dans les services ambulanciers et le transport médical inter-établissements. voué au soutien de l’œuvre du CISSS CISSS Chaudière-Appalaches. 


La Chaire de recherche s’intéresse particulièrement à l’amélioration des connaissances sur la médecine d’urgence, autant dans ses aspects organisationnels que dans les soins prodigués à une population aux prises avec un problème de santé urgent. La Chaire souhaite être un lieu de recherche dynamique, d’échanges entre les universités québécoises et de formation pour les acteurs de la relève scientifique. Depuis juin 2010, elle est dirigée par Dr Richard Fleet.

Cette chaire de recherche s’inscrit dans le Programme pour l’Avancement de l’Innovation, de la Recherche et de l’Enseignement (PAIRE) de l’Université Laval, lequel vise à instaurer un environnement de recherche stimulant l’innovation, l’inventivité et la créativité chez les professeurs-chercheurs.

PROGRAMATION DE RECHERCHE

Les services d’urgence représentent un maillon critique de la chaîne de soins de première ligne en milieu rural adu Canada. En raison de contraintes budgétaires et de la pénurie de personnel médical, plusieurs projets de centralisation des services de santé ont été réalisés, ce qui a engendré une réduction des services en région milieu rural et éloigné et la fermeture de nombreux hôpitaux de petites localités. De ce fait, bien que la Loi canadienne sur la santé exige un accès raisonnable aux services de santé, l’accessibilité et la qualité des services d’urgence en milieu rural sont actuellement menacées.

Offrir des soins d’urgence en milieu rural comporte plusieurs défis. La population rurale est plus âgée et en moins bonne santé que celle en milieu urbain. Les citoyens ruraux sont également plus à risque de subir des traumatismes et présentent un taux de mortalité par traumatismes plus élevé. Les traumatisés traités dans des hôpitaux ruraux ont un risque de mortalité deux fois plus élevé que ceux soignés dans des centres tertiaires. Par ailleurs, une étude américaine suggère que les patients traités dans les milieux ruraux ont un pronostic moins favorable à la suite d’un infarctus du myocarde, d’une insuffisance cardiaque ou d’une pneumonie. Au Québec et au Canada, très peu d’études comparables semblent avoir été réalisées dans ce domaine. Le programme de recherche du nouveau titulaire de la Chaire a pour but de produire des données probantes et de proposer des interventions pour améliorer la qualité et l’accessibilité des soins d’urgence pour les six millions de citoyens habitant en milieu rural au Canada.

 
OBJECTIFS

>  Contribuer à la défense des droits des patients en promouvant un accès équitable aux soins d’urgence de qualité.

 

>  Étudier l’impact de nouvelles technologies sur la qualité et l’accès des soins de santé.

 

>  Favoriser le transfert des connaissances.

 

>  Contribuer à l’engagement des jeunes pour une carrière scientifique en santé.

>  Évaluer l’accessibilité aux soins d’urgence dans les milieux ruraux.

>  Évaluer les besoins en formation continue des professionnels de santé dans les milieux ruraux.

 

>  Favoriser le développement et l’implantation des nouvelles technologies en milieu rural.

RETOMBÉES

La Chaire de recherche en médecine d’urgence promeut une amélioration de la qualité de vie dans les régions rurales ainsi qu’une amélioration des conditions de travail pour les urgentologues dans ces milieux. Les projets de recherche portant sur le milieu rural peuvent s’appliquer à toutes autres urgences au Canada. Ainsi, les recherches dans le domaine de la médecine d’urgence dans les milieux ruraux ne peuvent qu’être bénéfiques pour la santé et la vie des Canadiens, éventuellement pour plusieurs pays du monde.

> Les projets de la Chaire de recherche en médecine d’urgence auront un impact sur l’ensemble du système de santé québécois et canadien, en particulier, les unités d’urgence rurales.

 

> Les données probantes produites par la Chaire permettront aux décideurs de mieux connaître et apprécier les défis et particularités des différentes unités d’urgence rurales du Canada. Ainsi, les décideurs pourront mieux cibler et orienter l’attribution des services dans les milieux ruraux.

 

> Les données probantes produites par l’équipe de recherche de la Chaire permettront également d’établir des standards de soins de qualité dans les urgences rurales du Canada afin d’améliorer les soins d’urgences pour les citoyens des milieux ruraux.

 

> La Chaire contribuera à l’élaboration des programmes de formation en médecine d’urgence et en traumatologie pour les professionnels de santé des milieux ruraux.

 

> Les projets de recherche réalisés par la Chaire feront en sorte que l’Université LavalCHAU Hôtel-Dieu de Lévis sera un chef de file dans le domaine de la médecine d’urgence des milieux ruraux.

PARTENAIRES

La Chaire a vu le jour grâce au soutien financier de Dessercom inc. et de la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis.

 

Au fil du temps, d’autres donateurs ont permis à la Chaire de poursuivre sa mission.

Programmation sur les urgences rurales